POA

Les "procédés d'oxydation avancée", ou POA, (AOP - Advanced Oxidation Processes en anglais) reposent sur l'effet oxydant du radical hydroxyle (OH). De nos jours, on les utilise principalement pour le traitement des eaux usées industrielles et pour l'assainissement des eaux souterraines et parfois même pour la régénération de l'eau potable. Il existe très peu d'expériences pratiques quant aux eaux usées municipales. Les résultats actuels reposent sur des essais effectués en laboratoire et dans des petites installations pilotes.

Comment fonctionne un POA?

Dans l'idéal, les radicaux OH minéralisent entièrement les substances cibles. Cela signifie que, par le biais de l'oxydation, les composés de carbone organique sont transformés en dioxyde de carbone et en eau, l'hydrogène en eau et les composés azotés en nitrate. Cependant, étant donné que ces réactions ont besoin de beaucoup d'énergie, cet objectif n'est généralement pas atteint. Les radicaux OH sont extrêmement réactifs, donc instables et ne peuvent pas être entreposés. Ils doivent être fabriqués sur place puis apportés aux eaux usées ou alors être générés directement dans ces eaux. Les radicaux OH peuvent être produits à l'aide de différents procédés (ex. procédé UV-H2O2).

L'élimination d'une substance dépend surtout de l'exposition des radicaux hydroxyles (concentration, temps). Cette exposition dépend de différents facteurs:

  • Dosage de radicaux hydroxyles (OH): plus on augmente la dose de radicaux hydroxyles OH disponibles, meilleur sera le taux d'élimination.
  • COD: les radicaux OH réagissent avec toutes les substances organiques, mais aussi avec diverses substances inorganiques (ex. les carbonates), ce qui signifie qu'une concentration élevée de ces substances dans la matrice réduit bien plus fortement l'efficacité de ce procédé que lors d'une ozonation.
  • Valeur pH: la stabilité des radicaux OH dépend fortement de la valeur pH. Certains processus ne permettent aux radicaux OH de se former que dans un domaine pH très restreint. La réaction de Fention, par exemple, n'est efficace qu'avec des valeurs pH < 7.
  • Transparence/substances non dissoutes totales (SNDT): lors de processus basés sur des applications UV, une faible capacité d'adsorption est requise, faute de quoi la lumière UV ne peut pas pénétrer assez profondément dans l'eau.
xeiro ag