Énergie

L'ozonation requiert une consommation d'électricité supplémentaire, en particulier pour le générateur d'ozone et la production d'oxygène. La puissance de raccordement d’un générateur d'ozone est importante, il est donc nécessaire d’adapter l'approvisionnement en énergie.

La consommation d'énergie dépend des conditions locales (dosage nécessaire) et des conditions de fonctionnement. Un processus d'ozonation augmente la consommation d'énergie de 0,03 à 0,1 kWh/m3 et dépend avant tout du COD à la sortie. D'autres facteurs comme par exemple une station de relevage supplémentaire ou une étape en aval (filtration, biofiltre) peuvent accroître la consommation d'énergie.

Coûts

Les coûts de l'ozonation sont liés au dimensionnement, à l'infrastructure disponible et à la composition des eaux usées. Pour le procédé avec filtre à sable, une estimation des coûts datant de 2008 est disponible. Ce calcul des coûts a été actualisé en 2012 (lien vers les études de coûts).

 

 

Exploitation

L'ozonation a peu d’influence sur le reste de l'exploitation d'une STEP. Les frais supplémentaires découlent de l'approvisionnement en énergie (puissance de raccordement, consommation d'énergie), du personnel (formation, maintenance, surveillance) et par conséquent des coûts (investissements, exploitation).

Après des difficultés initiales, les installations d'ozonation à Regensdorf et à Lausanne ont pu être exploitées de manière relativement stable. Les deux installations fonctionnaient environ 95% du temps. L’exploitation a parfois été interrompue en raison de travaux de réfection, d'optimisations et, dans des cas isolés, en raison d'arrêts d'urgence (ozone détectée) ou bien des perturbations techniques (défaillance des pompes, électronique, etc.).

xeiro ag