Questions relatives au traitement biologique complémentaire

Un traitement biologique complémentaire est-il impératif dans le cas d’une ozonation? Pourquoi?

Oui, un traitement biologique complémentaire est impératif dans le cas d’une ozonation. Le traitement par ozonation peut former des produits de réaction labiles toxiques. La principale fonction du traitement complémentaire biologiquement actif est l’élimination de ces substances et de leurs effets toxiques.

Quels sont les procédés pouvant être utilisés comme traitement complémentaire?

La filtration sur sable peut être un procédé de traitement complémentaire. Un système à lit fluidisé est en principe possible, mais il est recommandé de procéder à des analyses supplémentaires. Un filtre à charbon actif en grains (CAG) peut également être utilisé comme traitement complémentaire. Dans la mesure où le CAG élimine également les MP, l’ozonation peut être réduite en conséquence (cf. article «Élimination des micropolluants dans les STEP: état actuel des procédés et évolutions futures»). L’utilisation de filtres comme procédés de post-traitement est décrite dans le rapport «Aperçu des procédés destinés au traitement biologique complémentaire lors de l'ozonation». Les critères permettant de sélectionner le traitement complémentaire et les expériences réalisées avec différents procédés sont également présentés.

Le lit fluidisé est-il approprié comme traitement complémentaire?

Un système à lit fluidisé est en principe envisageable comme traitement biologique complémentaire. Mais il est recommandé de procéder à d’autres analyses (voir l’article «Élimination des micropolluants dans les STEP: état actuel des procédés et évolutions futures»).

 

L’efficacité du traitement biologique complémentaire doit-elle être surveillée au quotidien (en cas d’ozonation)? Si oui, quelle serait la méthode d’analyse la plus appropriée dans les stations d’épuration?

Le traitement complémentaire a pour but d’éliminer les produits de réaction labiles toxiques formés durant l’ozonation (s’ils ont été formés). Mais aucune surveillance périodique n’est prescrite à ce sujet. Le rapport « Aperçu des procédés destinés au traitement biologique complémentaire lors de l’ozonation» vous permettra de vérifier si les procédés sont appropriés ou pas comme traitement complémentaire.

 

 

xeiro ag